Page d'accueil > Actualités du Consulat
Allocution de la Consule générale ZHAO Jiangping à la réception à l'occasion du 65e anniversaire de la République populaire de Chine
2014/09/23

Madame Christine St-Pierre, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec,

M. Dimitrios Jim Beis‏, Membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal,

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

Bonsoir.

Vous êtes bienvenus à la réception de ce soir, pour partager avec nous la joie de cette fête qui célèbre le 65e anniversaire de la République populaire de Chine.

C’est la troisième fois que j’organise la réception de notre fête nationale à Montréal. Chaque année, je profite de cette occasion pour vous informer du progrès accompli par la Chine, et vous présenter les perspectives d’avenir concernant son développement.

Cette fois-ci, je voudrais vous exposer la situation de la Chine en 2014 à l’aide de 3 mots clés.

Le premier mot est « réforme ». Ce mot est sans doute le plus fréquemment employé dans les discours des dirigeants chinois et dans la couverture médiatique. A l'issue de la troisième session plénière du 18e Comité central du Parti communiste chinois, qui a eu lieu à la fin de l’année passée, nous avons pris une décision importante sur l’approfondissement global des réformes. Cette année, nous nous sommes engagés à mettre en œuvre cette décision, et c’est pourquoi une série de programmes de réforme ont été adoptés. Ces programmes, très attendus par le peuple chinois et dont la conception est de haut niveau, concernent plusieurs aspects, tels que la rationalisation de l’administration et la délégation des pouvoirs, l’édification d’un État de droit, la garantie du bien-être du peuple, l’économie d’énergie et la diminution des émissions polluantes. L’ampleur et l’importance de ces mesures sont sans précédent, et nous sommes convaincus que leur réalisation nous sera des plus profitables.

Le deuxième mot clé servant à décrire le développement en Chine est « transformation ». Compte tenu que la Chine représente la deuxième plus grande économie mondiale, la situation économique chinoise a des répercussions sur le reste du monde. Elle est entrée maintenant dans une phase cruciale pour assurer une meilleure qualité et une plus grande efficacité. Tous les indicateurs montrent que l’économie chinoise augmente de manière constante. Au premier semestre, le PIB a progressé de 7.4% : la croissance ralentit mais reste toujours dans une fourchette raisonnable. La restructuration et la modernisation industrielle remportent les premiers succès : les services, la haute technologie, les petites et micro entreprises ainsi que la nouvelle industrie se développent rapidement. Malgré les nombreux défis et difficultés, l’économie chinoise dispose toujours d’un énorme potentiel. Grâce à notre persévérance en ce qui concerne la réforme et l’innovation, nous verrons notre économie chinoise poursuivre son ascension.

Le troisième mot clé qui caractérise la Chine est « coopération ». Le rêve chinois est non seulement un rêve de développement, mais aussi un de coopération. La poursuite de la voie de développement pacifique, la stratégie d’ouverture pour le bénéfice mutuel et le gagnant-gagnant, le renforcement de la coopération internationale, ce sont tous des politiques fondamentaux de la Chine. Ils constituent en même temps notre seul choix dans le contexte de la globalisation. Le développement de la Chine compte sur le monde, mais sa prospérité signifie aussi plus d’opportunités pour le monde. Aujourd’hui, l’économie chinoise contribue plus de 30% à la croissance mondiale. On prévoit que, dans les cinq prochaines années, la Chine importera plus de dix mille milliards de dollars de marchandises, et investira 500 milliards de dollars à l’étranger. Le nombre de Chinois qui voyageront à l’extérieur de leur pays dépassera 500 millions. Nous espérons que nos amis pourront saisir les opportunités associées au développement de la Chine, et renforcer leurs liens de coopération afin d’obtenir mutuellement des bénéfices.

Mesdames et Messieurs,

Nous sommes contents de voir qu’avec le développement stable de la relation sino-canadienne, la coopération entre la Chine et le Québec a connu sans cesse de nouveaux résultats. La Chine demeure le deuxième partenaire commercial du Québec. L’investissement des entreprises chinoises au Québec qui a atteint 2 milliards de dollars canadiens, se développe dans des domaines traditionnels comme les mines et la restauration, et dans de nouveaux domaines comme la fabrication et les banques. Notre coopération bilatérale s’est aussi consolidée dans les secteurs de l’éducation, de la science et de la technologie, et de la culture.

Le mois prochain, M. Philippe Couillard, Premier Ministre du Québec, effectuera sa première visite en Chine, accompagné d’une importante délégation. Je lui souhaite une visite fructueuse qui va insuffler une nouvelle vitalité à la coopération entre la Chine et le Québec.

C’est aussi au cours du mois prochain que l’OSM et la troupe « Les 7 doigts de la main » seront en Chine pour participer au Festival international des arts de Shanghai. Cela sera un autre événement important de la coopération culturelle entre la Chine et le Québec, après le Mois de Culture chinoise à Montréal qui a eu lieu au début de cette année. Les échanges culturels servent de pont pour lier les esprits et les amitiés. Nous voudrions conjuguer nos efforts avec les amis québécois pour promouvoir davantage la compréhension mutuelle et l’amitié entre les deux peuples.

Mes amis,

Depuis longtemps, vous accordez votre attention au développement chinois et promouvez la coopération avec la Chine. Le développement de la relation sino-canadienne et des liens entre la Chine et le Québec est basé sur votre soutien et vos efforts. Je voudrais profiter de cette occasion pour vous exprimer mes plus sincères remerciements.

Pour terminer, j’aimerais porter un toast à la Chine, au Canada et au Québec. Longue vie à notre amitié et à notre coopération.

Suggest To A Friend:   
Print